Historique du projet

Faire honneur à ces hommes qui ont œuvré à la mise en place de ces nouvelles façons de concevoir les transports logistiques dans les armées modernes est un devoir de mémoire élémentaire, alors que se profile le centenaire de ces évènements.

L’initiative de ce projet revient à Dominique BLEUNVEN, président de l’association du Centenaire de la Voie Sacrée, et propriétaire-conducteur de son camion De Dion-Bouton (1917) depuis 1998. Il a en effet expérimenté en 2011 (lire le récit de ce parcours sur le blog dédié) sur son camion la réalité d’une conduite à l’ancienne entre Nieuwpoort (Belgique) et Verdun, soit plus de 800 km en 9 étapes.

C’est le fruit de cette tentative qui permet aujourd’hui d’envisager, avec davantage de sérénité, ce projet de convoi de 20 camions à bandages datant de la Grande Guerre, le long d’un parcours de mémoire.