Quelques détails

Quelques photos un peu plus techniques avec des détails des véhicules, des gros plan de moteurs, etc.

Le moteur de la Delaunay Belleville pour commencer. ce n’est pas pour rien que l’on dit que c’est la Rolls-Royce de l’époque.

Le moteur d’une Ford T, un peu plus léger

Le moteur du Barron-Vialle, pas tout à fait le même calibre.

Gros plan sur une transmission. Saurez-vous trouver de quel véhicule il s’agit ? Petit indice, ce n’est pas le de Dion-Bouton qui est bien entendu doté du pont du même nom.

Pas un élément de moteur mais la cloche de la tour de l’ossuaire de Douaumont.

Des bandages qui ont beaucoup soufferts.

Et la suspension du camion Peugeot

Les photos pas d’époque

Après ces trois jours qui sont passés très vite et une belle activité (844 visiteurs le 16 juin !) je vais continuer à mettre en ligne des photos au fur et à mesure de leur arrivée.
Et pour commencer, un petit tour des photos « pas d’époque », il s’agit bien de camion ancien en 2016 et non pas de photos de 1916, la « preuve » en quelques « détails ».

Et commençons par la plus facile, notre poilu est doté d’un accessoire peu vraisemblable :

Lavage automatique et gyrophares ne faisaient pas non plus partie du décor de 1916. Néanmoins nous avons été très contents de trouver la police municipale qui nous a escorté tout au long des rues de Verdun.

Et heureusement, car les rues de l’époque étaient peut-être moins pavées, mais aussi moins encombrées.

Samedi 18 – fin ?

Et voilà, c’est la fin du parcours, une dernière photo souvenir, avec le de Dion-Bouton et le porte engin qui nous a accompagné pendant tous le périple. 100 ans de camion pour 100 ans de Voie Sacrée

et les camions sont chargés, prêts à partir

Voilà, c’est déjà la fin de l’aventure mais pas la fin du site. Je vais recevoir d’autres photos qui viendront compléter celle présentées, donc restez attentifs.

Samedi 18 – Souilly – Erizée la grande – Erizée la Brûlée

Pause déjeuner à Souilly, avec la fin du périple qui approche, le stress retombe

Nous marquerons un arrêt à Erizée la grande pour faire une photo au pied de la très grande borne

et un dernier arrêt à Erizée la Brûlée ou nous avons encore pu montrer une dernière fois les véhicules au public

Puis ce sera le retour à Maulan chez Henrion Dépannage Poids Lourds.

Samedi 18 – Dugny – Lempire aux Bois – Lemmes

Dernière journée, en vue, la descente de la Voie Sacrée.
Les préparatifs de bon matin à Dugny

La nuit a été humide et la motocyclette Peugeot est capricieuse. A force de pédaler pour essayer de démarrer, Thomas a cassé une pédale, la Peugeot terminera le périple en fourgon.

C’est l’heure de la pause café à Lempire aux bois, le Baron Vialle est temporairement reconverti en camion de ravitaillement

Nous nous rendons ensuite à Lemmes où les véhicules sont exposés devant la mairie pour une photo tout d’abord un peu officielle

Mais ensuite avec tout le monde

Ensuite nous prendrons la direction de Souilly.